Vous souhaitez réserver

Séjours Forfaits de ski

# portraitdemontagne

Cyril, manager exploitation aux Sybelles®

Interview de Cyril Bizel, manager exploitation à Saint Sorlin d'Arves. Sa mission : vous préparer votre meilleur terrain de jeu pour l'hiver avec des remontées mécaniques au top ! Découvrez son portrait et son métier de montagne.

Bonjour Cyril. Tu es manager des équipes exploitation et maintenance sur le domaine skiable des Sybelles à Saint Sorlin d’Arves. En quoi consiste ton travail ?

Mon travail avec mon équipe consiste à assurer le bon fonctionnement des remontées mécaniques pour nos clients du domaine skiable des Sybelles. Nous comptons 4 mécaniciens, 2 électriciens à l’année et montons jusqu’à 53 personnes en saison d’hiver dont 47 saisonniers que vous pouvez rencontrer au pied et au sommet des remontées mécaniques. Nous assurons les travaux de maintenance et de bonne gestion de l’exploitation durant les saisons été et hiver des remontées mécaniques. J’ai également une fonction RH et gestion de pièces des appareils.

Et oui, là nous sommes en été. Une fois le domaine skiable fermé en fin d’hiver, que faites-vous le reste de l’année ?

C’est amusant 😁, c’est souvent la question que nous posent les clients l’hiver. C’est maintenant que notre mission entre en jeu ! 90% de la maintenance des remontées mécaniques se fait hors saison hivernale : contrôle des lignes, fonctionnalité des appareils et sécurité sur tous les téléskis, télésièges fixes et télésièges débrayables du domaine. Nous contrôlons également les gares sur les volets motorisation, freinage, sécurité de gare, pinces et sièges. Enfin, nous entretenons les abords et bâtiments attenants aux appareils ce qui permet d’améliorer l’accueil de notre clientèle.
Nous préparons également les visites annuelles et contrôles des câbles de mai à octobre pour autoriser l’ouverture des remontées mécaniques l’hiver suivant. C’est le même principe qu’un contrôle technique d’une voiture 🚗 : le contrôle technique est favorable, vous pouvez démarrer ! L’été, nous assurons l’exploitation des remontées mécaniques ouvertes aux clients pour la pratique des activités randonnée pédestre, VTT et mountainkart.  L’hiver, c’est l’inverse : 90% à gérer l’exploitation et le bon fonctionnement des remontées mécaniques ; 10% de maintenance curative et préventive.

On voit que ta mission est très transversale au sein du domaine : quelles relations as-tu avec les autres pôles d’activité du domaine skiable ?

J’ai beaucoup d’interactions avec les différents services du domaine skiable : les caisses, le damage, les pisteurs,  les nivoculteurs, la RH. Le matin en hiver, nous commençons généralement à 6h30-7h. Nous faisons fonctionner à vide les remontées mécaniques de manière à pouvoir ouvrir à la clientèle dès 9h. S’il a neigé dans la nuit, nous faisons un point avec l’équipe damage pour faire une repasse de dameuse sous les téléskis ou télésièges, nous sommes également supports pour les pisteurs dans le cadre d’un déclenchement de PIDA (Plan d’intervention de Déclenchement d’Avalanches). Nous sommes là pour leur ouvrir les remontées mécaniques et si besoin aider. Nous avons des contacts réguliers avec les caisses pour faire en sorte que les achats sur place de forfaits soient en accord avec les ouvertures des liaisons du domaine skiable des Sybelles ou a contrario, si nous ne pouvons ouvrir que les remontées mécaniques basses de domaine en cas de forte tempête en altitude (météo et enneigement).

On sent que tu aimes ton métier et que tu as à cœur de le transmettre. Que fais-tu pour cela ?

Oh oui ! Chaque hiver, nous proposons des rencontres métiers du domaine aux clients avec notamment la visite d’une gare de départ d’un télésiège. Les gens adorent ça ! Ils en re demandent 😊. Du fait de mon expertise acquise durant toutes ces années aux Sybelles, je suis formateur pour les équipes exploitation sur la conduite de téléskis, de télésièges, pour le travail en hauteur. J’ai à cœur de transmettre tout ce qu’on m’a appris depuis 2005 aux Sybelles®.

Quel est ton meilleur souvenir ?

Je crois que mon meilleur souvenir date de cet hiver, mi-mars. Je suis passionné de nature et de faune sauvage. Tôt le matin, sous le télésiège débrayage Plan du Moulin Express à Saint Sorlin d’Arves, j’ai pu entendre le chant du tétras lyre – espèce que nous protégeons sur le domaine dans une zone dédiée un peu plus haut.

🙏🏼 Tous nos remerciements à Cyril qui s’est prêté au jeu de l’interview.
Retrouvez Cyril et toute l’équipe d’exploitation cet hiver sur le #4edomaineskiabledeFrance