Vous souhaitez réserver

Séjours Forfaits de ski

# portraitdemontagne

Tom, agent d'exploitation aux Sybelles®

Interview de Tom agent d'exploitation sur un télésiège, secteur Saint Colomban des Villards - Les Sybelles®.

Bonjour Tom, quelle est ta mission ici au sommet du télésiège Charmette ?

Je veiller au bon déroulement de l’arrivée des skieurs sur l’aire de débarquement du télésiège, j’entretiens cette zone et la réenneige, j’interviens également s’il y a un problème de type chute.

Pour être agent d’exploitation/contrôleur, que faut-il faire ?

Pas grand-chose (sourire). Je suis natif de Biot dans les Alpes Maritimes. C’est ma 1ere saison sur le domaine skiable des  Sybelles®. J’aime la montagne, le ski et le contact avec les gens : avec ça on est paré ou presque ! J’ai fait 2 formations en début de saison pour être opérationnel.

Quelle formation as-tu fait ?

J’ai effectué une formation en interne sur les règles et usages de mon poste de vigie et agent d’exploitation sur remontée mécanique. Puis, j’ai effectué une formation à l’évacuation sur télésiège avec un formateur.

Donc ton poste ne requiert pas d’expertise particulière ?

Non, c’est à moi de juger si le skieur est apte à gérer son arrivée seul sans ralentir l’appareil ou si au contraire je dois assister et ralentir le télésiège. En début de saison, j’étais agent d’exploitation tournant. J’ai notamment travaillé sur un téléski.

Y a-t-il une différence lorsque l’on travaille sur un téléski et un télésiège ?

C’est au départ que notre travail est important surtout pour les petits et pour les seniors. On fait de la pédagogie dans l’utilisation du téléski. Pour le télésiège, c’est plus simple même si nous devons rester vigilent dans l’accompagnement du client qui descend en direction des pistes.

Que penses-tu de tes conditions de travail ?

Idylliques par tout temps. C’est un peu rude mais j’ai autour de moi de magnifiques dunes de neige et un panorama d’exception. Je ne m’ennuie pas dans ma cabane : j’ai de la musique, mon thermos de thé et ma nourriture. Je suis plutôt dehors, c’est bien plus agréable.

As-tu des relations avec d’autres services du domaine ?

Je suis avertisseur auprès du service des pistes en cas d’avalanches. Comme j’ai un poste en vigie qui me permet de voir tout skieur ou tout risque avalancheux provenant du secteur Bellard-La Toussuire, je suis en surveillance sur cette zone.

On sent que tu te plaies ici ?

Oui beaucoup. Mon projet serait de continuer à faire les saisons ici l’hiver, et l’été poursuivre mon métier dans le Sud : jardinier paysagiste.

Remerciements à Tom de s’être prêté au jeu de l’interview 👏🏻 et retrouvez-le cet hiver sur le 4ème domaine skiable de France
#sybelles #lessybelles