Saint-Jean-d’Arves

Un bastion de l'agriculture mauriennaise.
Situé dans la partie supérieure et largement ouverte de la vallée de l'Arvan, Saint-Jean-d'Arves entretien ses paysages et ses alpages grâce à une activité agricole forte.

Bien que dans les années 1840, 2 000 habitants y vivaient, répartis sur plus de vingt hameaux, on n'en compte plus que 217 actuellement. Aujourd'hui, le tourisme d'été et d'hiver permet la double activité.

Les Aiguilles d'Arves Emblème de la vallée de la Maurienne, ces aiguilles sont constituées de la Septentrionale, ou « Tête de Chat » (corne Nord à 3 364 m et corne Sud à 3 358 m), de la Centrale (3 513 m) et de la Méridionale (3 514 m). Les aiguilles entrèrent officiellement dans l'histoire de l'alpinisme en 1878 lorsque la face nord de la Septentrionale fut conquise par l'anglais William Coolidge.

Horaires