Fontaine couverte

Cette fontaine qui a donné son nom au village était autrefois dénommée " Fontaine de Pierre-Fiche " ; elle était recouverte d'une dalle de pierre malgré ce nom, aucune pierre levée ou menhir n'a laissé de trace à proximité.

Ce nom pourrait faire référence soit aux pierres du demi-cercle géant (cromlech) visible au-dessous de la Chapelle des Villards soit aux plus grands blocs auxquels sont appuyées les plus hautes maisons du hameau. Il est certain qu'elle était déjà utilisée au temps des mégalithes : en effet lors de la construction de deux maisons voisines, vers 1880, on a retrouvé deux grands couteaux de pierre près des restes d'un feu ainsi que dix-sept magnifiques lames de silex.
La " Mappe Sarde ", plan cadastral établi en 1730, la montre sur une parcelle restée depuis lors de forme identique ; elle appartenait à la " communauté ".
Pour se procurer de l'eau, tous les habitants devaient se rendre à la fontaine couverte. Certains propriétaires avaient recours, dans les années 1800, aux services d'un livreur qui charriait l'eau à l'aide d'un mulet.

Horaires

  • Fontaine couverte